Ce sont les éditocrates lepéno-macronistes comme Aphatie qui nourrissent la haine, ou du moins la méfiance, des Français envers les journalistes.
 
Pendant que ces éditocrates trinquent avec les Puissants dans les salons dorés de la République et du Milieu des affaires, les vrais journalistes, sur le terrain, trinquent en se faisant insulter.
 
Et plus les journalistes de terrain se font insulter, plus les éditocrates sont ravis car cela ne fait que renforcer le Système ultra-libéral pourri qui les nourrit grassement.
 
Soyons clairs, ces éditocrates veulent Le Pen au pouvoir. Avec l’argent de Poutine, c’est elle qui paiera le mieux. Macron ne sert que de passerelle entre l’extrême-droite ultra-libérale et l’extrême-droite xénophobe.
 
Journalistes, faites le ménage dans votre profession… C’est maintenant ou jamais !